Wed09222021

Last update09:23:53 AM GMT

Back Politique Poliitique en Mauritanie

Sport en Mauritanie

CAN 2021 : La réaction de Corentin Martins sur le groupe de la Mauritanie

  • PDF

CAN 2021 : La réaction de Corentin Martins sur le groupe de la Mauritanie Africa Top Sports - Corentin Martins, sélectionneur de la Mauritanie a livré ses impressions après le tirage au sort des groupes de la prochaine Coupe d’ Afrique des Nations qui a eu lieu ce mardi au palais des Congrès de Yaoundé. Selon lui, le tirage ne sera pas facile pour sa sélection mais cette dernière aura sa carte à jouer.

Logé dans la poule F en compagnie de la Tunisie, du Mali et de la Gambie, la Mauritanie devra cravacher dur pour espérer aller au tour suivant. Selon le sélectionneur national de la Mauritanie, joué face aux autres équipes du groupe F ne sera pas chose facile malgré qu’ils aient eu à affronter certaines.

« C’est un tirage qui ne serait pas facile. Mais on connait bien au moins deux équipes, puisqu’on les a eu en Egypte à la CAN 2019. Il s’agit du Mali et de la Tunisie. On a aussi joué la Gambie en phase des qualifications de la CAN 2017.

La Gambie a changé et a beaucoup progressé et s’est brillamment qualifiée pour cette CAN au Cameroun. Ce qu’on cherchera à faire c’est de faire mieux surtout que la CAN en Egypte et essayé d’aller chercher la qualification pour le tour suivant » a laissé entendre le sélectionneur national de la Mauritanie.

Source : Africa Top Sports

CAN-2022 : La Mauritanie connaîtra ses adversaires ce mardi

  • PDF

CAN-2022 : La Mauritanie connaîtra ses adversaires ce mardiL'Authentique - Initialement prévu pour le 25 juin, le tirage au sort de la phase finale de la CAN a lieu ce mardi le 17 août à Yaoundé. Les 24 équipes seront réparties en six groupes de quatre équipes.

En dévoilant les quatre chapeaux du tirage au sort de la phase de groupes, la CAF a permis à la Mauritanie de savoir à quoi elle va s’en tenir lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021, qui se déroulera du 9 janvier au 6 février 2022 au Cameroun.

Installée dans le groupe 3, la Mauritanie sait d’avance qu’elle ne jouera pas contre le Zimbabwe, le Cap Vert, la Sierra Leone, le Gabon et la Guinée Bissau, qui figurent toutes dans son groupe. Elle jouera par contre obligatoirement face à l’une des équipes du chapeau 1 : l’Algérie, la Tunisie, le Cameroun, le Sénégal, le Maroc et le Nigéria.

Selon nombre d’observateurs, les Mourabitounes s’en sortiraient mieux avec la Tunisie, un pays avec lequel ils ont joué lors de la dernière CAN et s’étaient exprimés avec brio, non pas seulement en arrachant le nul mais en la dominant sur le terrain.

Aussi, les Mourabitounes ne seraient aussi pas trop dérangés si le tirage au sort leur proposait le Maroc, un pays contre lequel ils savent désomais s’opposer.  Dans ce chapeau, les équipes à éviter sont l’Algérie, le Cameroun, le Nigeria et dans une moindre mesure le Sénégal.

Autre adversaire certain des Mourabitounes, les équipes du Chapeau 2 : Mali, Côte d’Ivoire, Égypte, Guinée, Ghana, Burkina Faso. 

Ici, les Mourabitounes risquent bien de jouer gros. exception faite du Burkina que la Mauritanie a écartée de la phase finale de la dernièe CAN, toutes ces équipes étant difficiles à gérer. Les Mourabitounes ont des chances face à la Guinée et la Côte d’Ivoire mais pourraient éprouver des difficultés face à l’Egypte, le Ghana et surtout le Mali.

Le dernier chapeau offe à la Mauitanie, une chance certaine de se retrouver au second tour de la compétition continentale. Comores, Gambie, Soudan, Éthiopie, Malawi, Guinée Equatoriale ! Toutes ces équipes devraient ête à potée de main des représentants de la Mauritanie. Installées dans les bas-fonds du classement de la FIFA, trois d’entre elles disputent pour la première fois le trophée continental.

Pour autant, la Mauritanie verrait ses chances de victoire si elle évitait la Gambie et la Guinée equatoriale qui ne devraient pas venir à la CAN en touristes.

CA

-

Eliminatoires Qatar 2022: Réception de la Zambie par les Mourabitoune, à Nouadhibou

  • PDF

RIM Sport - L’équipe nationale de Mauritanie va débuter sa campagne des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar2022 par la réception des Chipolopolos de la Zambie le vendredi 3 septembre prochain (17h GMT) au Stade municipal de Nouadhibou.

Le stade de la capitale économique mauritanienne va abriter pour la toute première fois un match international des Mourabitounes. Pour rappel, les Mourabitoune auront un calendrier démentiel (voir photo plus bas).

Tokyo 2021: la Mauritanienne Houleye Ba, une instit double olympienne

  • PDF

La Mauritanienne Houleye Ba, aux Jeux olympiques de Tokyo 2021.L’important, c’est de participer. Cette maxime, qu’on prête à tort au réinventeur des Jeux olympiques le baron Pierre de Coubertin, convient bien à Houleye Ba. La Mauritanienne a fini dernière du tour de qualifications sur 100 mètres des Jeux olympiques. Avec un chrono de 15 secondes 26, la sprinteuse était très loin de son record sur la distance, qui tourne autour des 13 secondes.

« Ça reste quand même une très belle expérience, malgré le chrono que j’ai réalisée et le rang auquel j’ai terminée, réagit la jeune femme de 29 ans, d’autant que ce sont mes deuxièmes JO ». En 2016, Houleye Ba s’était alignée sur… 800 mètres. Une course totalement différente du 100 mètres.

« J’étais plus ou moins bien préparée pour ces Jeux de Tokyo, par rapport à ceux de Rio, explique cette athlète polyvalente. On m’a prévenue il y a moins de deux mois de la possibilité pour la Mauritanie d’envoyer une deuxième athlète à Tokyo. Je ne me suis pas du tout préparée comme il faut. Surtout quand on voit l’avance qu’ont les autres pays sur nous ».

« C’est très très difficile de pratiquer l’athlétisme en Mauritanie »

Houleye Ba pratique l’athlétisme depuis qu’elle a 17 ans, à Nouakchott. « Mais pas de manière continue car j’ai eu des moments de pause, souligne-t-elle. C’est très très difficile de pratiquer l’athlétisme en Mauritanie, surtout lorsqu’il s’agit d’une femme ».

Représenter son pays aux Jeux est un honneur mais représente aussi une pression pour la sprinteuse. « C’est un gros poids sur les épaules, expose-t-elle. D’autant que les gens ne savent pas dans quelles conditions nous sommes et si nous avons été bien préparées ».

Celle qui est institutrice au quotidien ne sait pas encore si elle tentera d’aller à Paris, aux JO de 2024. « Si les conditions d’entraînement changent, pourquoi pas ? », sourit-elle.

Source : RFI

Mauritanie – Coupe du Président : Mohamed Cheikh El-Ghazouani sera au stade pour la finale

  • PDF

Mauritanie – Coupe du Président : Mohamed Cheikh El-Ghazouani sera au stade pour la finaleAfrica Foot United - Le président de la République de la Mauritanie, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, sera présent au stade olympique pour la finale de la Coupe du Président de la République 2021.

Cette finale sera jouée samedi prochain à 17H, Temps Universel entre l’ASAC Concorde et Tevragh-Zeina. Le président de la Mauritanie Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani sera au stade pour assister à la finale prévue à huis clos.

Sédric Maurace Assogba

Mauritanie – Coupe du président : Le FC Nouadhibou et Tevragh-Zeina rejoignent la vague des quart-de-finalistes

  • PDF

Mauritanie – Coupe du président : Le FC Nouadhibou et Tevragh-Zeina rejoignent la vague des quart-de-finalistesAfrica Foot United - À l’issue de la 3e journée des huitièmes de finale de la Coupe du président en Mauritanie, on connaît désormais la liste complète des quart-de-finalistes. Le FC Nouadhibou et Tevragh-Zeina sont les deux clubs qui complètent le tableau.

Ce dimanche ont eu lieu les deux dernières rencontres des huitièmes de finale de la Coupe du président en Mauritanie. Le premier match de cette journée s’est joué entre Tevragh-Zeina et l’ASC SNIM. Les Galactiques du FC Tevragh-Zeina ont pris le meilleur face aux miniers, par un but à zéro.

L’unique réalisation de la partie est l’œuvre du buteur providentiel Amara Bagayoko à la 55e minute. Vainqueurs de la précédente édition (2019), les joueurs de l’ASC Snim sont passés à la trappe cette fois-ci dès les huitièmes de finale.

Le deuxième match a mis aux prises les champions en titre du championnat Mauritanien et l’ASC Ksar. Sans forcer, le FC Nouadhibou a dicté sa loi en domptant son vis-à-vis sur un score de 2-0. Il a fallu attendre la 37e minute pour voir le premier but des Oranges.

Sur un centre venu de la droite, Chighaly Abderrahmane saute plus haut et dévie le cuir à Mohamed Souied qui reprend le ballon instantanément d’un magnifique plat du pied. Un but qui permettait à la formation orange de regagner les vestiaires avec l’avantage au score (1-0). Dans le second acte, les hommes d’Amir Abdou ont accentué leur domination.

À la 73e minute, Moulaye Khalil Ahmed se joue de la défense de l’ASC Ksar et inscrit le deuxième but d’une frappe puissante qui n’a laissé aucune chance au portier adverse.

À l’issue des deux derniers matchs des huitièmes de finale, on connaît désormais les 8 équipes qui vont participer aux quarts de finale de la coupe nationale de Mauritanie : AS Garde, ASC Tidjikja, ASC Police, Asac Concorde, AS Armée, FC Sahel, FC Tevragh-Zeina et FC Nouadhibou.

Par Sédric Maurace Assogba

 

Coupe arabe U20 : l'Egypte s'impose largement devant la Mauritanie sur le score de 4 à 1

  • PDF

Coupe arabe U20 : l'Egypte s'impose largement devant la Mauritanie sur le score de 4 à 1Cridem Sports - L'Egypte s'est imposée largement devant la Mauritanie sur le score de 4 à 1. Le Match comptait pour la 3e et dernière journée du groupe A, disputé samedi au Caire.

Dans l'autre match du groupe A, la sélection algérienne de football des moins de 20 ans (U20) s'est qualifiée aux quarts de finale de la Coupe arabe des nations de la catégorie, après son nul face Niger.

A l'issue de la 3e et dernière journée du groupe A, l'Egypte termine à la 1ere place avec 9 points devant l'Algérie (4 points), alors que le Niger (2 pts) et la Mauritanie (1 pts) sont éliminés.

Seize (16) nations prennent part à cette compétition, scindées en quatre groupes de quatre. Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour les quarts de finale. La précédente édition de la Coupe arabe des nations des U20, disputée en Arabie saoudite, avait été remportée par le Sénégal, invité du tournoi.

Par Isselkha Idoumou Ivly
Pour Cridem

 

Coupe Arabe U20 : l'Egypte, le Niger et l'Algérie, adversaires de la Mauritanie dans la Poule A

  • PDF

Coupe Arabe U20 : l'Egypte, le Niger et l'Algérie, adversaires de la Mauritanie dans la Poule ACridem Sports - La sélection mauritanienne des moins de 20 ans connaît ses adversaires en Coupe Arabe U20.

Après le tirage au sort, la Mauritanie qui évoluera dans le groupe A affrontera l’Egypte, le Niger et l'Algérie. Ce championnat arabe des nations pour les U20 qui se jouera en Egypte débutera le 20 juin avec en ouverture le pays hôte qui affrontera le Niger lors de la 1ere journée.

Le tirage au sort s’est déroulé samedi 29 mai au Caire. Le Sénégal avait remporté la dernière édition qui s’est tenue en Arabie Saoudite avec la participation de 16 sélections.

La Direction Technique Nationale (DTN), en charge de l'intérim en attendant la nomination d'un nouveau staff, a présélectionné 26 joueurs pour participer à la Coupe Arabe U20, prévue du 20 juin au 6 juillet en Egypte.

L'Equipe Nationale U20 a entamé depuis ce 29 mai un stage à Nouakchott qui prendra fin le 7 juin. pour rappel, les Mourabitounes Juniors avaient été éliminés en match de poule lors de la dernière Coupe d'Afrique des Nations organisée en Mauritanie, en février et mars derniers.

Babacar BAYE NDIAYE - Journaliste à Cridem

----

Journées FIFA : Les Mourabitounes ont démarré le rassemblement à Nouakchott

  • PDF

 

Journées FIFA : Les Mourabitounes ont démarré le rassemblement à NouakchottAfrica Foot United - Après avoir annoncé la liste de 25 joueurs pour participer aux rencontres programmées pour les journées FIFA du mois de juin, Corentin Martins, le sélectionneur de la Mauritanie, est en attente de ces hommes.

Les Mourabitounes ont officiellement démarré leur stage à Nouakchott dans l’après-midi de ce jeudi. Houssen Abderrahmane (RWD Molenbeek) et Almike Moussa N’Diaye (Trélissac FC) sont les premiers à regagner le lieu de regroupement de la sélection nationale le mercredi dernier.

Adama Ba, Bakary N’Diaye, Ismail Diakité et Abdoul Ba ont rejoint le groupe jeudi. Le protocole sanitaire est très strict et géré de main de maître par la commission médicale de la Fédération Mauritanienne de Football.

Quatre matchs sont au programme pour les Mauritaniens dont trois matchs amicaux et un match des tours préliminaires de la Coupe Arabe.

Pour les matchs amicaux, les Mourabitounes jouent l’Algérie (3 juin), le Liberia (11 juin) et Djibouti (17 juin). Le stage se termine par une rencontre face au Yémen (22 juin), dans le cadre des éliminatoires de la Coupe Arabe.

Par Sédric Maurace Assogba et Jean Hugues Settin

 

Journées FIFA : La liste de Corentin Martins (Mauritanie) attendue ce lundi

  • PDF

Journées FIFA : La liste de Corentin Martins (Mauritanie) attendue ce lundiAfrica Foot United - Avec des matchs au programme dans le mois de juin, le sélectionneur national de la Mauritanie Corentin Martins rendra sa liste le lundi 24 mai à 11H GMT.

Ce sera lors d’une conférence de presse à la Fédération Mauritanienne de Football que Corentin Martins présentera ses choix à la presse. En ce qui concerne les attentes dans cette liste, on pourrait remarquer le retour de plusieurs cadors qui ont permis à la Mauritanie de se qualifier pour la Coupe d’Afrique des Nations.

Aboubakar Kamara (Dijon), Adama Diop (Stade Olympique Choletais), Hassen El Houeibib (l’ASC Zawraa en Irak) pourraient bien retrouver une place dans le groupe.

Il faut rappeler que la Mauritanie a trois rencontres dans ce mois de juin. Elle sera face à l’Algérie le 5 juin, Djibouti le 17 juin et contre le Yémen à la fin du mois de juin pour les tours préliminaires de la Coupe Arabe.

Par Sédric Maurace Assogba

Fin du différend autour de la tutelle du stade de Nouadhibou

  • PDF

Fin du différend autour de la tutelle du stade de NouadhibouSahara Médias - La zone franche de Nouadhibou et la fédération mauritanienne de football ont signé ce vendredi un accord qui met le stade de la capitale économique à la disposition de la fédération.

Cet accord met fin au différend né entre la fédération et la commune de Nouadhibou à propos de la tutelle de l’infrastructure construite il y a quelques mois en prévision de la coupe d’Afrique des nations U20 (COCAN).

L’accord place le stade sous la tutelle de la fédération mauritanienne de football pendant une durée de 20 ans, avec l’obligation de prendre en charge son entretien et sa sécurisation, une période renouvelable.

Selon le président de l’autorité de la zone franche de Nouadhibou Mohamed Ali O. Sidi Mohamed cet accord charge la fédération de gérer et d’exploiter le stade de Nouadhibou, conformément à la loi autorise la ZFN à se substituer à la commune dans l’exercice de certaines de ses prérogatives à l’exception de celles relatives à l’action sociale, l’enseignement fondamental, la santé primaire et culturelle.

Il a ajouté que cet accord a été conclu eu égard à l’importance du développement du sport en général et le football en particulier et à faire de Dakhlet Nouadhibou et sa capitale Nouadhibou un espace pour la promotion des activités sportives et le souci de faire de Nouadhibou une destination régionale et même internationale pour le football.

Pour le président de la fédération mauritanienne de football Ahmed O. Yahya, cet accord revêt une très grande importance pour la fédération dans le cadre de ses accords avec la fédération internationale de football (FIFA) pour sa contribution au stade de Nouadhibou.

Ould Yahya a promis de faire de cette infrastructure un berceau pour la renaissance du football, révélant qu’il abritera la première rencontre de l’équipe nationale de football (les Mourabitounes) dans le cadre des éliminatoires de la prochaine coupe du monde face à la Zambie.

Source : Sahara Médias

Football: la CAN au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022

  • PDF

Le trophée remis au vainqueur de la CAN 2017.La prochaine Coupe d’Afrique des nations masculine de football (CAN 2021), prévue au Cameroun, aura lieu du 9 janvier au 6 février 2022, a indiqué la Confédération africaine de football (CAF) le 31 mars 2021. Le tirage au sort de la phase finale, qui permettra de connaître la composition des six groupes, se déroulera, lui, le 25 juin 2021.

On connaît désormais les dates de cette Coupe d’Afrique des nations au Cameroun (CAN 2021) tant attendue. Comme annoncé il y a quelques mois, la « CAN 2021 » [1] aura lieu début 2022, plus précisément du 9 janvier au 6 février prochain.

« Le Comité Exécutif a unanimement approuvé les dates proposées pour l’organisation du tirage au sort (25 juin 2021) et du tournoi final de la CAN Total Cameroun 2021 (du 9 janvier au 6 février 2022) », indique un communiqué de la Confédération africaine du football (CAF).

Tirage au sort le 25 juin

Le coup d’envoi précoce de la compétition, prévu le dimanche 9 janvier, devrait permettre à de nombreux joueurs expatriés de se préparer avec leur sélection durant une période qui correspond à la trêve hivernale dans de nombreux championnats européens et asiatiques.

Les Fédérations concernées par la phase finale, elles, devraient par ailleurs avoir six mois pour s’organiser. Le tirage au sort pour la phase de groupes se tiendra en effet juste après le début des qualifications africaines pour la Coupe du monde 2022 et surtout juste après la rencontre des éliminatoires pour la CAN 2021 Sierra Leone-Bénin reportée à juin prochain.

Source : RFI

Foot: le Sud-Africain Patrice Motsepe élu président de la CAF

  • PDF

Le Sud-Africain Patrice Motsepe (au premier plan), accompagné du président de la FIFA Gianni Infantino, avant son élection à la présidence de la Confédération africaine de football, ce 12 mars 2021 à Rabat.Patrice Motsepe a été élu par acclamation président de la Confédération africaine de football (CAF), ce 12 mars à Rabat, pour la période 2021-2025. Premier Sud-Africain à occuper ce poste, le milliardaire succède au Malgache Ahmad, suspendu 2 ans de toute activité liée au foot.

Patrice Motsepe est devenu le 7e président élu de la Confédération africaine de football (CAF), ce 12 mars 2021. Le milliardaire est le premier Sud-Africain et le premier anglophone à occuper ce poste prestigieux sur le continent. L’homme d’affaires succède à Ahmad, persona non grata durant cette 43e Assemblée générale élective (AGE) de la CAF. Le Malgache, qui avait battu le Camerounais Issa Hayatou à la surprise générale en 2017, a été suspendu 5 ans par la Fédération internationale de football (FIFA), avant que cette sanction ne soit ramenée à 2 ans par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

C’est aux côtés de Gianni Infantino, patron de la FIFA, qu’un Patrice Motsepe très détendu et très attendu est arrivé à cette AGE. Une FIFA qui a œuvré pour qu’il soit le seul candidat en lice – avec les désistements de l’Ivoirien Jacques Anouma, du Sénégalais Augustin Senghor et du Mauritanien Ahmed Yahya – et dont Motsepe va devenir le vice-président de facto.

« Nous ne pouvons réussir qu’en étant unis »

« C’est vraiment un très grand honneur et un privilège incroyable pour moi, a réagi l’intéressé, sitôt après les timides applaudissements qui ont confirmé sa victoire. Je voudrais remercier mon frère Gianni pour sa vision et ses encouragements pour que nous travaillions dans l’unité et c’est uniquement ainsi que nous pourrons relever les défis posés à l’Afrique. Nous ne pouvons réussir qu’en étant unis ».

Il a aussi eu un mot pour ceux qui ont fini par renoncer à se présenter, après un « compromis » obtenu avec le concours de la FIFA, fin février à Rabat. « Mes frères Senghor, Yahya et Jacques Anouma, merci infiniment ! »

La CAF au bord de l’impasse financière

Celui qui figure parmi les plus grandes fortunes du continent va devoir redresser un organisme malade. Fouzi Lekjaa, président de la Fédération marocaine (FRMF) et de la Commission des finances de la CAF, a en effet invité ses hôtes à redresser la barre rapidement, après quatre années pénibles. « La CAF s’installe dans un déficit annuel autour des 10 millions de dollars. Elle est en train de bouffer (sic) ses capitaux, ses fonds propres, a-t-il lâché peu avant l’élection de Patrice Motsepe. Le défi majeur de la nouvelle équipe est d’inverser la courbe, ce qui permettrait à la CAF de jouer son rôle en développant le football ».

Le Marocain conclut, au sujet de réserves financières propres estimées à 60 millions de dollars : « Si on continue dans cette logique, on aura de quoi fonctionner normalement durant le mandat qui vient puis ce sera l’impasse. »

Un président très entouré

Pour relancer l’institution créée en 1957 et basée au Caire, Patrice Motsepe pourra s’appuyer sur cinq vice-présidents, contre trois sous Ahmad. Une augmentation pour assurer une « meilleure représentativité des différentes composantes de la CAF », selon le chef de l’administration (Secrétaire général) de la CAF, Abdelmounaïm Bah. Plus sûrement pour contenter un maximum de personnes.

Outre l’élection du président, la CAF désignait également les membres de son gouvernement (Comité exécutif) et de ses représentants au gouvernement (Conseil) de la FIFA. Les tractations ont été intenses ces dernières semaines… Des désistements ont eu lieu jusque tard dans la nuit précédant cette 43e AG, comme celui de l’Algérien Kheïreddine Zetchi. Résultat, l’Egyptien Hany Abo Rida et le Marocain Fouzi Lekjaa, deux poids lourds du foot africain, ont été élus à la FIFA sans opposition…

Peu investi publiquement lors de sa campagne pour la présidence de la CAF, déjà très occupé par ses affaires, Patrice Motsepe promet pourtant ne pas prendre sa nouvelle fonction à la légère. Même pour lui, le cumul des mandats a ses limites. Une fois élu président de la CAF, il promet de déléguer la direction de son club, le FC Mamelodi Sundowns. Non par manque de temps mais pour éviter les conflits d'intérêt, précise le milliardaire.

Pourtant cet homme d'affaires a déjà « assez de challenges dans la vie », comme il le dit lui-même. Et toutes les cartes en main : la richesse avec une fortune évaluée à 3 milliards de dollars, l'influence avec un beau-frère nommé Cyril Ramaphosa, le président sud-africain, mais aussi la philanthropie avec sa Fondation éponyme. Et enfin le sport avec son puissant club de football.

À tout cela s'ajoute donc la présidence de la CAF et une envie de parcourir le continent à la rencontre de tous les présidents de fédération dès la première année de son mandat. Lui qui ne vient pas de ce sérail, plutôt habitué à côtoyer les grands de ce monde comme lors du Forum économique de Davos qu'il adore, Patrice Motsepe s'invite dans un nouveau cercle, celui des patrons du football

Election CAF : Ahmed Yahya se retire aussi de la course à la présidence

  • PDF

Election CAF : Ahmed Yahya se retire aussi de la course à la présidenceAfrica Foot United - Après le retrait du sénégalais Augustin Senghor, de l’ivoirien Jacques Anouma, c’est le tour du mauritanien Ahmed Yahya d’annoncer son retrait de l’élection à la présidence de la CAF.

Le président de la FFRIM l’a fait savoir à travers un communiqué publié sur sa page Twitter. Comme pressenti, le président de la Fédération de Football de la République Islamique de Mauritanie Ahmed Yahya vient aussi d’annoncer le retrait de sa candidature au poste de président de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Ce dernier a affirmé avoir pris cette décision dans l’intérêt supérieur du football africain. Ainsi, le sud-africain Patrice Motsepe, seul candidat en lice, sera plébiscité au poste de président à l’issue de l’élection du 12 mars prochain.

Augustin Senghor devrait se contenter du poste de premier vice-président, Ahmed Yahya le poste de deuxième vice-président et Jacques Anouma le poste de conseiller spécial conformément au protocole de Rabat qui devrait être acté ce jour.

Par Faudel Amoussou

 

CAN U20 : Le Ghana bat l’Ouganda et remporte sa quatrième couronne

  • PDF

CAN U20 : Le Ghana bat l’Ouganda et remporte sa quatrième couronneAfrique Sports - Le Ghana a remporté la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans, ce Samedi, aux dépens de l’Ouganda (2-0) au Stade Olympique de Nouakchott en Mauritanie.

La CAN U20 a rendu son verdict ce Samedi avec le sacre du Ghana. Les Blacks Satellites ont facilement disposé du novice pour s’adjuger le trophée et succéder au Mali. Tout simplement au-dessus de son adversaire du jour, qui disputait ce tournoi pour la première fois de son histoire, le Ghana n’a pas eu à forcer son talent pour venir à bout de l’Ouganda en finale à l’issue d’une rencontre maitrisée (2-0).

Un succès qui porte le sceau de Daniel Afriyie, auteur d’un doublé avec une réalisation dans chaque mi-temps.

Il s’agit du quatrième titre pour les jeunes Ghanéens – pourtant qualifiés seulement parmi les meilleurs 3es – dans cette compétition. Pour leur première participation, les Cranes ont réalisé un parcours très honorable.

Source : Afrique Sports

Mariem Chedad : "J’aime l’ordre, j’adore l’arbitrage"

  • PDF

Mariem Chedad : RIM Sport - Désignée pour officier durant la CAN U20 Total 2021 qui se déroule chez elle, l’arbitre mauritanienne Mariem Chedad âgée de 25 ans, a confié à CAFOnline vivre "un rêve éveillé" qui doit faire naître des vocations pour les femmes de son pays. Arbitre assistante lors des rencontres Namibie - Centrafrique et Maroc - Ghana entre autres, Chedad invite les femmes ‘’à vivre leur passion, à faire du sport et donner leur contribution pour le développement’’ de leur pays.

Question : Vous êtes désignée pour la première Coupe d’Afrique des nations se jouant dans votre pays, un vrai accomplissement ?

Réponse : (Large sourire) Et comment ! vous voulez que je vous raconte, au début, je me disais que les gens se sont trompés parce que je peinais à y croire, officier pendant cette compétition qui se déroule chez moi pour la première fois.

C’est une grande bénédiction et je me suis dit qu’après je me dois d’être à la hauteur pour conforter tous mes souteneurs et donner la possibilité à d’autres jeunes mauritaniennes de s’intéresser au sport en général et au football et l’arbitrage en particulier.

Question : Comment vous êtes vous retrouvée dans un milieu réputé masculin et dans un pays baigné par une forte tradition ?

Réponse : Vous avez raison de vous poser la question mais j’ai eu la chance d’être née dans une famille très ouverte. D’un père mauritanien haut cadre et d’une mère ukrainienne férue de sports et qui nous a très tôt initiée à la pratique sportive. D’ailleurs, elle pratique l'athlétisme et c’est une marathonienne, et grâce à elle, j’ai fait le marathon de Marrakech (Maroc) en 2016.

Question : Et le football dans tout ça ?

Réponse : J’y viens. Ma mère m’a poussé à faire du sport, j’ai pratiqué le kickboxing, le taekwondo et le football, je jouais en futsal dans des équipes mixtes chez moi à Nouadhibou (2-ème ville de la Mauritanie), mais ce n’est pas allé loin et j’ai failli tout arrêter et baisser les bras jusqu’à ce que l’arbitre AbdelAziz Bouh (juge central Maroc-Ghana du 19 février) nous informe de l’arrivée d’une mission de prospection dirigée par l’ancien international, Idrissa Sarr en 2016. Après avoir suivi cette session en 2015, je n’ai jamais arrêté jusqu’à nos jours.

Question : Donc, c’est la frustration de n’avoir pas pu jouer au football qui vous a poussé vers l’arbitrage ?

Réponse : En vérité, je suis attirée par l’ordre, que des choses soient toujours en place, je ne peux pas dire que je suis une maniaque mais quand les choses ne se passent pas comme prévu, j’ai tendance à sortir de mes gonds, et comme j’adore le sport, j’ai trouvé dans l’arbitrage l’exécutoire nécessaire pour mon équilibre.

Question : Et comment ça se passe tous les jours dans une société réputée traditionnelle ?

Réponse : Il y a eu des critiques mais comme j’ai la bénédiction de mes parents, il n’y a pas de souci et l’arbitrage ne me gêne pas dans la pratique de ma religion. D’ailleurs, je suis couverte quand j’officie donc pas de problème à mon niveau. Mais malgré tout, il y a des critiques mais nous devons vivre notre vie de citoyenne à part entière en menant de front nos activités.

Question : Et les études dans tout ça ?

Réponse : Je suis en Master de Logistique dans une université privée, j’ai eu la chance de tomber sur des responsables compréhensibles qui m’aménagent mes heures et mes examens. Je mène de front mes études et l’arbitrage, j’officie en Super D1 mauritanienne (élite) et en D2. Ça se passe super bien et les autres arbitres nous encouragent beaucoup parce que nous sommes tout juste une dizaine de femmes.

Question : Etre femme et siffler à l’occasion d’une CAN masculine, comment ça se passe concrètement ?

Réponse : Il n’y a aucun problème, les règles sont universelles même si ça va plus vite chez les hommes mais j’ai bien l’habitude de le faire dans le championnat local. Il est vrai que la CAN, c’est un cran au-dessus, ça va plus vite et les enjeux sont énormes mais je fais abstraction de tout ça.

Question : Votre rêve ultime dans l’arbitrage ?

Réponse : Aller le plus loin possible, faire toutes les grandes compétitions et je me donnerais les moyens pour y arriver parce que dans un sens, je suis devenue un modèle pour mes sœurs. La Mauritanie se fera avec ses hommes et ses femmes et je suis tellement fier de voir mes parents notamment mon père être heureux de ma présence dans cette compétition.

Lors de mon dernier match (Maroc-Ghana) il était présent et je voyais de loin son sourire. Et pour rien au monde, je ne veux changer cette fierté que j’ai procurée à ma famille.

Source : RIM Sport

Idrissa Sarr, premier ambassadeur du football mauritanien

  • PDF

CAF Online - Enseignant de formation, Idrissa Sarr avec son sifflet est le seul Mauritanien à arpenter les terrains du continent pour vendre l’image du football de son pays qui peinait à exister sur le plan international.

Dans cet entretien avec CAFOnline pendant la CAN Total U20, il fait le tour d’horizon de l’évolution du jeu dans son pays. Toute la famille du football mauritanienne répond unanimement quand on parle de l’ancien arbitre Idrissa Sarr.

"C’est le premier porte-drapeau du football mauritanien", indique sans hésiter le président de la Fédération de Football de Mauritanie, Ahmed Yahya quand il trouve l’ancien arbitre international assis de bonne grâce se prêtant aux questions de CAFOnline.

"Oui, il a été une icône, notre premier ambassadeur", renchérit El Hadj Sy, président de l’ASAC Concorde, un des clubs phares du football mauritanien.

Brahima Brazza connu pour être proche du football mauritanien ne fait pas semblant quand il évoque la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 1988.

"Nous n’avions d’yeux que pour lui, à la limite le match ne m’intéressait pas du tout et je suis incapable de vous dire le score et l’équipe victorieuse, tout ce qui m’intéressait, c’était l’arbitre de la rencontre, notre grand frère, Idrissa Sarr qui a porté haut le drapeau national", raconte avec fierté Brahim Brazza attablé au restaurant de la Fédération de football de Mauritanie.

Du haut de ses 70 ans, la démarche est hésitante mais Idrissa Sarr garde une idée très claire de ses souvenirs et les raconte avec le sourire aux lèvres.

Avec cette impression d’avoir "en tout temps et tout en lieu avoir été un bon ambassadeur pour mon pays à travers l’Afrique et le monde".

"Je suis enseignant de formation mais les gens me connaissent à travers mon sifflet même si je peux dire que je suis plus fier d’avoir donné mes années à former les futures élites de mon pays même si grâce à mon sifflet j’ai réussi à faire connaître un tant soit peu mon pays", rapporte le septuagénaire.

"Je suis plus fier d’avoir donné mes années à former les futures élites de mon pays"

Avec Idrissa Sarr, c’est une carrière riche de quatre phases finales de Coupe d’Afrique des nations en 1986, 1988, 1990 et en 1992 dont une finale en 1988 et deux Coupes du monde U20.

Et ses modèles en arbitrage, reconnaît Sarr, venaient du Sénégal "mais il fallait faire mieux pour se faire inviter au banquet du football continental et mondial".

En plus des phases finales de CAN dont une finale en 1988, le Mauritanien a officié durant deux phases finales de Coupe du monde U20 en 1989 (Arabie Saoudite) et en 1991 (Portugal).

"Je suis passé de peu à côté de la finale en 1991", a-t-il dit appelant les jeunes arbitres africains à se faire respecter.

"Nous avons été désignés pour la petite finale et je n’étais pas heureux parce que je me disais que j’avais fait des performances qui devaient m’ouvrir à une désignation pour la finale de ce tournoi joué au Portugal", a-t-il estimé se réjouissant de l’encadrement dont fait montre la Confédération africaine de football (CAF).



"Il y avait moins de suivi et d’encadrement à notre époque et l’arbitre était quasiment laissé à lui-même", a fait savoir l’arbitre mauritanien qui était confondu à ses "cousins et voisins" du Sénégal.

Pour les arbitres mauritaniens en ce moment, ils sont très chanceux, a indiqué Idrissa Sarr estimant qu’ils ne marchent plus seuls.

"Ils sont à une période bénie et franchement je me pince pour croire que je ne rêve pas quand je vois les actuels résultats du football de notre pays", a-t-il relevé.

En plus des Championnats d’Afrique des Nations (CHAN) 2014 et 2018, la Mauritanie a pris part à la CAN Total 2019 (Egypte) et est le pays organisateur de la CAN U20 Total 2021.

"C’était un rêve qu’on imaginait inaccessible pour notre pays dans un passé très récent", a-t-il reconnu soulignant que les gens oublient que la Mauritanie (FC Nouadhibou) a placé aussi une équipe en phase de poules de la Coupe de la Confédération de la CAF Total en 2020.

"C’est immense et maintenant, il n’y a pas qu’un ou deux arbitres internationaux mais des arbitres", a dit Sarr dont le propre fils Babacar (Sarr) est international depuis une demi-dizaine d’années.

"J’ai tout fait pour le dissuader mais impossible, je dois le laisser vivre sa passion", indique l’enseignant à la retraite depuis 2005.

CAF


CAN U20 : Mauritanie vs Mozambique, Demba YATERA désigné "homme du match" par la CAF

  • PDF

CAN U20 : Mauritanie vs Mozambique, Demba YATERA désigné Cridem Sports - Dos au mur avant la rencontre, la Mauritanie, pays hôte de la CAN U20, s’est ressaisie ce mercredi 17 février, lors de la deuxième journée de la Poule A en étrillant le Mozambique sur le score de 2-0, au stade olympique de Nouakchott.

Les buts mauritaniens ont été inscrits par Oumar Mbareck (19') et Silly Sankharé (29'). Malgré une nette domination des Mozambicains (62% de possession du ballon), les Mourabitounes juniors se relancent dans la course pour franchir les quarts de finale.

Pour cela, ils devront avoir le cœur à l’ouvrage pour surmonter l’équipe ougandaise qu’ils vont affronter lors de la 3e journée le samedi 20 février.

Le défenseur mauritanien Demba Yatera a été désigné "homme du match". Demba YATERA fait partie des cinq expatriés qui ont été appelés en renfort en perspective de cette CAN U20 par le sélectionneur des Mourabitounes juniors, le camérounais Njoya Mauril.

Demba Yatera est un ancien de l’Athletic Club de Boulogne-Billancourt basé à Boulogne-Billancourt et du Football Club du Mantois 78, aussi appelé FC Mantois, situé à Mantes-la-Jolie. Agé de 18 ans, Demba Yatera évolue actuellement au Clermont Foot 63 (Ligue 2 française).

Lors du match Mauritanie-Cameroun, c’est le numéro 10 mauritanien Oumar Mbareck qui a été désigné "homme du match".

Par Babacar BAYE NDIAYE, pour Cridem

CAN U20 2021: la Mauritanie se relance face au Mozambique

  • PDF

CAN U20 2021: la Mauritanie se relance face au MozambiqueYahoo Actualités - Battue par le Cameroun lors de son premier match dans le groupe A de cette CAN des moins de 20 ans, la Mauritanie a relevé la tête ce mercredi 17 février.

Le pays organisateur a disposé du Mozambique au Stade Olympique de Nouakchott (2-0). Oumar Mbareck sur un coup franc direct (19e) et Silly Sangharé (29e) ont inscrit les deux buts du match. Avec deux défaites et donc zéro points, le Mozambique pointe à la dernière place du groupe A, dominé par le Cameroun (deux victoires, 6 points).

Les Lionceaux sont déjà qualifiés pour les quarts de finale. L'Ouganda et la Mauritanie suivent. Leur face-à-face le 20 février sera décisif dans la course à l'autre ticket qualificatif pour la suite de la compétition.

Avec RFI

La Mauritanie tombe devant le Cameroun en match d'ouverture de la CAN U20

  • PDF

La Mauritanie tombe devant le Cameroun en match d'ouverture de la CAN U20Cridem Sports - En match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des nations de moins de 20 ans, la Mauritanie, pays hôte, est tombée face au Cameroun, sur le score de 1-0. But inscrit à la seconde mi-temps sur une erreur catastrophique de la défense mauritanienne.

Le but camerounais a été inscrit à la 81e minute par Sunday Jang Junior. Le Cameroun occupe provisoirement la tête du Groupe A qui regroupe l’Ouganda et le Mozambique qui vont croiser le fer ce lundi 15 février au Stade Cheikh Ould Sidiya.

Le Premier ministre mauritanien Mohamed Ould Bilal avait assisté au stade olympique de Nouakchott au coup d’envoi des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2021 des moins de 20 ans (U20) 2021, premier grand tournoi continental, organisé par la Mauritanie.

Par Cridem Sports

Le président de la FFRIM dévoile son programme de candidature pour la présidence de la CAF

  • PDF

Le président de la FFRIM dévoile son programme de candidature pour la présidence de la CAFCentre d'Informations Internet de Chine - Le président de la Fédération de football de la République islamique de Mauritanie (FFRIM) Ahmed Yahya a présenté ce samedi son programme de candidature à la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF) sous le slogan "Ensemble pour le football africain".

Le candidat a promis le déploiement du système FIFA Connect au sein de chaque association membre pour préserver les intérêts des clubs, des joueurs et des centres de formation africains.

Le Mauritanien s'est engagé à décentraliser la CAF en intégrant chaque président d'Union zonale au Comité exécutif de la CAF avec une voix consultative et en dotant chaque Union zonale d'un siège fonctionnel avec un personnel administratif autonome.

Selon le volet Infrastructures de son programme, il prévoit de faciliter à chacun des 54 pays africains un stade répondant aux normes internationales et des installations d'entraînement de qualité.

Le candidat a exprimé son souhait d'augmenter le nombre d'équipes et de matchs de Ligue des champions CAF et de la Coupe de la Confédération.

Ahmed Yahya veut également moderniser la CAF à travers la création d'un département Big Data au sein de la CAF pour mettre la data au cœur du processus de développement, d'analyse et de décision du football africain.

Le candidat a dévoilé son intention d'assurer une meilleur transmission TV des matchs sur l'ensemble du continent afin d'ouvrir de nouvelle opportunités commerciales.

L'Ivoirien Jacques Anouma, le Malgache Ahmad Hamad (candidat sortant), le Mauritanien Ahmed Yahya, le Sénégalais Augustin Senghor et le Sud-africain Patrice Motsepe sont les cinq candidats en lice pour le poste de président de la CAF.

Le 27 mai 2019, Ahmed Yayha a été élu à la présidence de la Fédération mauritanienne de football pour un troisième mandat de quatre ans.

Source: Agence de presse Xinhua