Mon09282020

Last update04:11:07 PM GMT

Back Chronique

Chronique

Covid-19 : 34 cas de guérison et 19 nouveaux cas confirmés de contamination

Covid-19 : 34 cas de guérison et 19 nouveaux cas confirmés de contaminationAMI - La situation épidémiologique de la covid-19 en Mauritanie a été marquée, ces dernières 24 heures par l’enregistrement de trente-quatre cas de guérison et dix-neuf nouveaux cas confirmés de contamination au covid-19, selon le bulletin quotidien du ministère de la Santé.

Les cas enregistrés sont obtenus après la réalisation de 276 tests, dont 44 de suivi. Ils portent le cumul 7403 cas de contamination confirmés, dont 7011 guérisons et 161 décès.

Ces cas se répartissent comme suit :

Timbedra : 1

Rosso : 1

Zouerate : 1

Ksar : 1

Tevragh-Zeïna : 1

Dar-Naïm : 1

Teyaret : 5

Arafat : 3

El Mina : 1

Riyad : 2

Covid-19 : pour l'OMS, octobre et novembre seront "plus durs" en Europe avec une hausse des décès

Covid-19 : pour l'OMS, octobre et novembre seront France24 - Le directeur Europe de l'OMS a affirmé à l'AFP, lundi, que la mortalité liée au Covid-19 serait plus forte sur le Vieux Continent en octobre et en novembre.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'attend à une remontée du nombre de morts du Covid-19 en Europe lors des mois d'octobre et de novembre, qui seront "plus durs" face à l'épidémie, a affirmé, lundi 14 septembre, le directeur de sa branche européenne.

"Cela va devenir plus dur. En octobre, en novembre, on va voir une mortalité plus élevée", a déclaré Hans Kluge lors d'un entretien à l'AFP, au moment où le nombre de cas enregistrés s'envole sur le Vieux continent, mais avec un nombre de morts quotidien pour l'instant quasi stable.

Cette hausse du nombre de morts quotidiens sera due à la remontée des cas due à la reprise de l'épidémie en Europe, selon l'OMS.

"On est à un moment où les pays n'ont pas envie d'entendre ce genre de mauvaises nouvelles, et je comprends", a affirmé le patron de sa branche européenne, qui a toutefois voulu adresser "le message positif" que la pandémie allait "s'arrêter, à un moment ou à un autre".

L'OMS Europe réunit lundi et mardi l'ensemble de sa cinquantaine d'États-membres pour échanger sur la réponse à la pandémie et s'accorder sur sa stratégie quinquennale.

Mise en garde concernant les attentes liées au vaccin

Le haut responsable onusien, basé à Copenhague, a mis en garde ceux qui pensent que la fin de l'épidémie coïncidera avec la mise au point d'un vaccin, toujours en cours.

"J'entends tout le temps : 'le vaccin va être la fin de l’épidémie'. Bien sûr que non !", s’est-il exclamé. "Nous ne savons même pas si le vaccin va être efficace dans toutes les parties de la population. Certains signes que nous recevons est qu'il sera efficace pour certains, mais pas pour d'autres", a souligné le médecin belge. "Et si du coup nous devons commander des vaccins différents, quel cauchemar logistique...", a-t-il également averti.

"La fin de cette pandémie, ce sera au moment où, en tant que communauté, nous aurons appris à vivre avec cette pandémie. Et ça, ça dépend de nous. C'est un message très positif", a-t-il affirmé.

Le nombre de cas en Europe remonte nettement depuis plusieurs semaines, notamment en Espagne et en France. Vendredi, plus de 51 000 nouveaux cas ont été rapportés pour cette seule journée dans les 55 pays de l'OMS Europe, plus que les pics observés en avril, selon les données publiques de l'organisation.

Dans le même temps, le nombre de morts quotidiens reste pour l'instant au niveau observé depuis début juin, autour de 400 à 500 morts liés au Covid-19, selon la même source.

Source : France 24 Avec AFP

Mauritanie : en l'espace de 24 heures, 17 nouvelles contaminations au Covid-19 enregistrées

Mauritanie : en l'espace de 24 heures, 17 nouvelles contaminations au Covid-19 enregistrées L'épidémie de Covid-19 poursuit sa régression en Mauritanie. Quelque 17 cas supplémentaires de contamination ont été enregistrés en 24 heures, a annoncé mercredi 26 août le ministère mauritanien de la santé.

Il s'agit du chiffre quotidien le plus bas annoncé depuis la mi-août mais également une baisse par rapport aux statistiques de mardi 25 août où la Mauritanie a enregistré 32 nouveaux cas confirmés contamination.

Le ministère de la Santé a enregistré ce mercredi 26 août 35 cas de guérison et de 17 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus.

Le ministère de la santé fait état d’un cumul de 6977 cas confirmés de contamination au coronavirus dont 6356 cas de guérison et 158 décès depuis l’apparition de la maladie dans le pays en mars 2020.

Les nouveaux cas se répartissent ainsi :

Boumdeïd : 1

Kiffa : 1

Mbout : 1

Atar : 1

Nouadhibou : 4

Zouérate : 1

Tevragh-Zeïna : 1

Teyaret : 1

Toujounine : 1

Arafat : 3

El Mina : 1

Riyad : 1

Par La rédaction de Cridem, avec AMI

 

Mauritanie : des instructions pour déférer devant la justice les spéculateurs sur les médicaments

Mauritanie : des instructions pour déférer devant la justice les spéculateurs sur les médicamentsSahara Médias - Le ministre mauritanien de la santé Mohamed Nadhirou O. Hamed a instruit l’inspection générale de la santé à entreprendre les investigations nécessaires pour démasquer tout monopole des médicaments essentiels en Mauritanie, et de le déférer devant la justice.

Cette instruction a été donnée par le ministre à l’inspecteur général de la santé, le directeur des pharmacies et des laboratoires et le directeur général de la MAMEC pendant la fin de semaine.

Au cours de cette réunion le ministre a donné des instructions urgentes à la direction des pharmacies et à la CAMEC à œuvrer rapidement à l’approvisionnement régulier du pays en médicaments essentiels.

Selon le ministère de la santé cette réunion a permis d’arrêter les mesures nécessaires pour garantir l’approvisionnement permanent du marché en médicaments destinés aux maladies chroniques qui se sont faits rares ces derniers temps à cause de l’exportation frauduleuse ce qui a favorisé l’entrée de médicaments falsifiés.

Source : Saharamédias

(COVID-19) : Le gouvernement Sénégal annonce de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie

(COVID-19) le gouvernement sénégal annonce de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémieXinhuanet - Le gouvernement sénégalais a pris ce vendredi une série de mesures avec "effet immédiat" dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de COVID-19, avertissant que leur violation exposerait les contrevenants à des sanctions pénales, a appris Xinhua de source officielle.

Selon le ministre sénégalais de l'Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, les rassemblements sont interdits au niveau des plages, des terrains de sports, des espaces publics et des salles de spectacle.

Parmi les autres mesures figurent l'interdiction de toute manifestation sur la voie publique, spécialement dans la région de Dakar, et le port obligatoire du masque dans les services de l'administration et du privé, dans les commerces et dans les transports.

Le ministre de l'Intérieur a également insisté sur le respect scrupuleux des arrêtés du ministre des Transports relativement aux nombres de places autorisés dans les transports en commun.

"Toute violation de ces dispositions expose son auteur à des sanctions pénales pouvant aller de l'amende à l'emprisonnement conformément aux dispositions du Code des contraventions", a-t-il prévenu.

Le président sénégalais Macky Sall a demandé mercredi, lors du Conseil des ministres, à son gouvernement de déployer "un dispositif spécial" permettant aux services de sécurité de contrôler l'accès aux lieux publics dans le pays.

A ce jour, le Sénégal a compté 10.887 cas confirmés de COVID-19, dont 225 décès et 7.186 guérisons.

Source : Xinhuanet (Chine)

Covid-19 : 84 cas de guérison et 25 nouveaux cas confirmés

Covid-19 : 84 cas de guérison et 25 nouveaux cas confirmésAMI - La situation épidémiologique en Mauritanie a été marquée, ces dernières 24 heures par l’enregistrement de 84 cas de guérison et 25 nouveaux cas confirmés de contamination au covid-19, selon le bulletin quotidien du ministère de la Santé.

Les cas enregistrés sont le résultat obtenu après la réalisation de 340 tests, dont 124 de suivi. Ces résultats portent le cumul à 6 498 cas confirmés de contamination, dont 5 443 guérisons et 157décès.

Les cas se répartissent comme suit :

Néma : 2

Kiffa : 2

Rosso : 1

Nouadhibou : 4

Tevragh-Zeina : 4

Dar-Naîm : 1

Teyaret : 7

Arafat : 1

Riyad : 3

Source : AMI

Covid-19 : plus de 680 000 morts dans le monde, l'OMS prévoit une pandémie "très longue"

Covid-19 : plus de 680 000 morts dans le monde, l'OMS prévoit une pandémie France24 - L'Organisation mondiale de la Santé a prévenu samedi que la pandémie de Covid-19 allait probablement être "très longue", avec des effets qui seront "ressentis pour les décennies à venir".

Le coronavirus a fait plus de 680 000 morts dans le monde depuis l'apparition de la maladie fin 2019 en Chine. Réunie samedi 1er août à Genève, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a prévenu que la pandémie de Covid-19 allait probablement être "très longue".

Le Comité d'urgence de l'organisation, réuni depuis vendredi pour la quatrième fois pour réévaluer la pandémie, "a souligné que sa durée allait être certainement très longue", a indiqué l'OMS dans un communiqué.

"L'OMS continue d'estimer que le risque posé par le Covid-19 est très élevé", ajoute le texte. "Le comité d'urgence" (composé de 18 membres et 12 conseillers) "a souligné l'importance d'une réponse qui doit être nationale, régionale et globale" face à la pandémie.

Accélérer les recherches sur les points encore inconnus du virus

Au total, le coronavirus a infecté au moins 17,6 millions de personnes dans le monde et fait plus de 680 000 morts, selon un décompte effectué par l'AFP à partir de sources officielles.

Le comité d'urgence a demandé à l'OMS de fournir à tous les pays des consignes pragmatiques sur la façon de répondre à la pandémie, "afin de réduire le risque que les réponses à l'épidémie ne s'affaiblissent, dans un contexte de pressions socio-économiques".

Le comité recommande également à l'OMS d'accélérer les recherches sur les points encore inconnus du virus, notamment son origine animale et ses éventuels moyens de propagation par voie animale.

Il demande également que soient éclaircis des points comme "les modes de transmission (du virus), ses mutations potentielles, l'immunité et les corrélats de protection".

"Une crise sanitaire comme on n'en voit qu'une par siècle"

La réunion du comité, qui a duré six heures, s'est déroulée au siège de l'OMS à Genève, avec certains participants reliés par vidéo. Il est prévu qu'il se réunisse à nouveau dans trois mois.

"Cette pandémie est une crise sanitaire comme on n'en voit qu'une par siècle et ses effets seront ressentis pour les décennies à venir", avait déclaré vendredi le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

"De nombreuses questions scientifiques ont été résolues, nombreuses sont celles qui attendent encore de l'être", a-t-il ajouté. "La plupart des habitants de la planète peuvent être touchés, même ceux qui n'habitent pas dans des zones durement affectées".

Source : France 24 Avec AFP

Le ministère des Affaires islamiques appelle au respect des mesures de précaution à l'occasion de l'Aïd al-Adha

 

Le ministère des Affaires islamiques appelle au respect des mesures de précaution à l'occasion de l'Aïd al-AdhaAMI - Le ministère des Affaires islamiques et de l'Enseignement originel a appelé les imams et les prédicateurs à insister auprès des fidèles sur la nécessité de s’en tenir rigoureusement aux mesures de prévention à l‘occasion de la fête bénie de l'Aïd Al-Adha.

Dans un communiqué, dont l'Agence Mauritanienne d’Information a reçu une copie jeudi, le ministère a exhorté les citoyens à assumer leur responsabilité religieuse et morale, à se prémunir et à protéger les autres contre le risque de contracter le coronavirus.

Le communiqué a rappelé la fatwa des grands érudits, qui autorise l’espacement des fidèles dans le rang pendant la prière et dispense les personnes âgées et celles qui sont atteintes de maladies chroniques, d’assister aux prières en groupe.

Source : AMI

Mattel offre l’accès gratuit aux plateformes d’enseignement à distance

Dans le cadre de ses efforts d’aide à la lutte contre la propagation du Covid-19 en Mauritanie et afin de soutenir les autorités publiques dans leur volonté d’assurer la continuité des cours pour les élèves et étudiants mauritaniens surtout en cette période d’examens, Mattel offre à ses abonnés un accès gratuit aux plateformes d’enseignement à distance.

La plateforme d’enseignement à distance du secondaire « Taalimi », accessible via application ou directement sur le site www.elearning.gov.mr, ainsi que le service d’enseignement en ligne « Google Classroom », utilisé par les écoles et universités pour les cours sur Internet, sont désormais accessibles gratuitement pour les abonnés Mattel.

Mattel confirme avec cette offre exceptionnelle son statut d’entreprise Responsable jouant pleinement son rôle citoyen en cette période de crise sanitaire et d’acteur majeur dans la transformation numérique du pays.

Après le lancement de son application mobile et des offres « Mechili » visant à encourager la recharge électronique, l’accès gratuit aux plateformes d’enseignement à distance constitue une autre étape franchie par Mattel dans le cadre de sa stratégie de visant à améliorer l’expérience client et offrir à ses clients des services de qualité à travers notamment la digitalisation de ses offres et produits.