Tue04202021

Last update12:21:14 PM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Mauritanie Concertation entre le ministère de l’éducation et les syndicats autour de la question de l’évaluation des enseignants

Concertation entre le ministère de l’éducation et les syndicats autour de la question de l’évaluation des enseignants

  • PDF
Concertation entre le ministère de l’éducation et les syndicats autour de la question de l’évaluation des enseignants

Sahara Médias - Le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la réforme a appelé tous les représentants des syndicats et associations de l’enseignement fondamental à une réunion de concertation vendredi prochain dans les locaux de l’institut pédagogique national (IPN) afin de discuter le nouveau projet de l’arrêté relatif à l’évaluation des enseignants.

Dans une lettre adressée hier lundi aux syndicats, le ministère a réaffirmé son souci de parvenir à une forme consensuelle, avant d’ajouter qu’il était ouvert à toutes les propositions faites par les syndicats dans le cadre du respect des lois et textes en vigueur.

Le ministère a ajouté que les propositions doivent tenir compte des garanties nécessaires pour parvenir aux résultats attendus de l’évaluation et qui vise à déterminer avec exactitude les besoins des enseignants en formation et l‘élaboration d’un plan de formation à même de la réaliser.

Le ministère a déclaré que la nouvelle copie est le résultat d’un dialogue entre le ministère et les syndicats avant d’ajouter qu’il présentait, comme convenu, un projet d’arrêté d’évaluation.

Le ministère a invité l’ensemble des syndicats à assister à cette réunion vendredi à l’IPN afin de discuter le projet.

Il a ajouté espérer que le nouveau texte ait permis d’écarter les appréhensions formulées par les syndicats, certains point ayant été révisés, notamment la classification des groupes et la publication des résultats.

Enfin le ministère précise que les enseignants âgés de 58 ans et plus, sont exemptés, au terme du nouvel arrêté de l’évaluation et proposé de soumettre les directeurs à une évaluation particulière, sur la base d’un suivi sur le terrain, considérant qu’il s’agira d’un volet de l’évaluation.

Source : Sahara Médias