Wed11202019

Last update12:58:41 PM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Mauritanie Ould Boubacar : Redresser les conditions du pays ne permet plus d’attendre

Ould Boubacar : Redresser les conditions du pays ne permet plus d’attendre

  • PDF
Ould Boubacar : Redresser les conditions du pays ne permet plus d’attendre

Al-akhbar – La Mauritanie vit des conditions difficiles dont le redressement requiert un climat caractérisé par la sérénité et la responsabilité, a affirmé jeudi 3 octobre courant.

C'était, au cours d’une conférence de presse organisée à Nouakchott, l'ex candidat à l’élection présidentielle mauritanienne du 22 juin dernier, Sidi Mohamed Ould Boubacar. Cet état des lieux ne permet plus de report, a-t-il dit, prônant des mesures décisives pour tirer la Mauritanie de l’impasse.

Nous espérons que l’ l'initiative du Président de la République de consulter l'opposition soit un début pour impulser les choses dans la bonne direction et la rupture avec le passé, puisque la poursuite du statu quo actuel est parsemé de grands risques pour la stabilité du pays et pour son unité nationale, a-t-il ajouté.

J’ai senti dans mon tête-à-tête, le mercredi 2 octobre courant, avec le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani, son intérêt porté à la concertation avec l'opposition et son souci d’écouter les acteurs politiques, de façon générale, a-t-il poursuivi.

Une initiative qui représente une lueur d'espoir pour trouver les solutions aux problèmes et aux conditions difficiles vécus par le pays, a-t-il dit.

Il est nécessaire d’annuler les poursuites contre les hommes d’affaires opposants dont Mohamed Ould Bouamatou, Ould Limam Chaavi et Ould Debagh, a-t-il affirmé.

Les conditions de vie de la population continuent de se détériorer et rien n’a changé encire, depuis l'arrivée de l'actuel président Mohamed Ould Ghazouani au pouvoir, a-t-il ajouté.

"Les citoyens souffrent de la flambée des prix et de la dette publique estimée à 5 milliards de dollars, a-t-il dit, soulignant le recul des investissement et les problèmes énormes auxquels sont confrontées des sociétés publiques à l’instar de la SNIM.

Traduit de l’Arabe par Cridem
Source : Al-akhbar (Mauritanie)