Tue09182018

Last update03:16:10 PM GMT

Back Divers Faits Divers Faits Divers en Mauritanie Communiqué de presse : L’AFD renforce son engagement dans les secteurs de l’éducation et de la sécurité alimentaire en Mauritanie

Communiqué de presse : L’AFD renforce son engagement dans les secteurs de l’éducation et de la sécurité alimentaire en Mauritanie

  • PDF
Communiqué de presse : L’AFD renforce son engagement dans les secteurs de l’éducation et de la sécurité alimentaire en Mauritanie

En présence du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, et du Président de la République Islamique de Mauritanie, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, l’AFD signe plusieurs partenariats avec la République Islamique de Mauritanie en faveur de l’éducation, de la formation professionnelle et de la sécurité alimentaire.

M.Jean-Yves Le Drian, Ministre français de l’Europe et des Affaires Etrangères, M. El Moctar Ould Djay, Ministre mauritanien de l’Economie et des Finances, et M. Rémi Rioux, Directeur Général de l’Agence française de développement (AFD), ont signé 4 partenariats pour un montant total de21millions d’euros, dans les secteurs de l’éducation, de la formation technique et professionnelle, de la sécurité alimentaire, et du renforcement de capacités.

Cet évènement a eu lieu en présence du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, et du Président de la République Islamique de Mauritanie, M. Mohamed Ould Abdel Aziz.

La France renouvèle son engagement en Mauritanie avec un quatrième C2D

En complément des mesures d’annulation de dettes mises en œuvre depuis 2002, la France a décidé d’annuler, dans un cadre bilatéral et additionnel, la totalité des créances souveraines d’aide publique au développement restantes. Ce volet additionnel français a déjà permis à la Mauritanie debénéficier de près de 44 millions d’euros en appui budgétaire pour la période 2002-2018.

Mis en œuvre par l’AFD, les projets/programmes qui viennent d’être signés sont financés par ce quatrième C2D.


Appui à la Politique Nationale de Développement du Secteur Educatif II (PNDSE II) – 10 millions €

Ce financement de l’AFD à hauteur de 10 M€ sur 5 ans, vient renforcer l’appui de longue date de la France au second Programme National de Développement du Secteur Educatif (PNDSE). 6 M€ permettront de financer l’amélioration de la qualité de l’enseignement primaire et secondaire, 2 M€ financeront le développement de la formation professionnelle et les 2M€ restants favoriseront l’insertion des jeunes.

Le projet permettra un appui au bilinguisme visant la formation de 750 instituteurs et 400 professeurs, la fourniture de matériels pour 84 établissements secondaires, la construction de dix collèges et un lycée comprenant un internat de jeunes filles, et le développement de deux filières de formation, pour les métiers de l’eau à Kaédi et les métiers de la pêche à Nouadhibou.

Amélioration de la sécurité alimentaire par la relance de l’irrigué dans les régions du Gorgolet du Guidimakha « ASARIGG » - 10 ,5 millions €

Le projet ASARIGG, marque le retour de l’AFD en Mauritanie dans le secteur de l’agriculture. Il financera la réhabilitation de six périmètres irriguées villageois rizicoles (515 ha) et de quatre périmètres maraichers féminins (23,5 ha) au profit de 1 300 ménages vulnérables, dont 530 femmes.

Le projet prévoit également la réhabilitation des ouvrages de la cuvette de décrue de Maghama cultivée par près de 10 000 ménages. Il sera complété par la mise en place d’un dispositif pilote de conseil technico-économique et de gestion au profit des coopératives et de leurs membres, avec un accent sur l’intensification agroécologique et la commercialisation des excédents de leur production.

Le projet interviendra plus rapidement en confiant à des ONG(GRDR-GRET-TEMNIYA) une partie des activités avec la réalisation d’aménagements en zone de culture sèche (dieri), axé sur le réensemencement de cultures vivrières et fourragères et la création de mécanismes de concertation entre agriculteurs et pasteurs pour réduire les tensions autour des ressources.

FERC III : Fonds d’Etudes et de Renforcement de Capacités - 500 000 €

Ce fonds contribueraau financement des études et expertises techniques nécessaires à la mise en œuvre de la stratégie de développement de la République islamique de Mauritanie. Il facilitera l’accompagnement des autorités mauritaniennes dans la mise en œuvre de la loi récemment adoptée sur le partenariat public-privé (PPP).

Il permettra en particulier d’assister le ministère de l’hydraulique sur la réforme du Code de l’eau et le ministère des mines et de l’énergie dans la perspective de faciliter les délégations de service public dans les secteurs de l’eau et de l’électricité.

A propos de l’Agence française de développement

Institution financière publique et solidaire, l'AFD est l’acteur central de la politique de développement française. Nous nous engageons sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans nos territoires d'Outre-mer ainsi que dans les pays en développement et les pays émergents, en conformité avec les objectifs de développement durable (ODD) et les priorités de l’action extérieure de la France.

Présents dans 109 pays via un réseau de 85 agences, nous accompagnons aujourd'hui plus de 3600 projets de développement. afd.fr

Nouakchott, 2 juillet 2018
Source : AFD